FOCUS SUR UN MEMBRE DE L’ORT

GISELE FLACHS

« Sous Terre pour survivre »

Je m’appelle Gisèle Genia Flachs, je suis née en Pologne.

Après la guerre, je suis venue en Belgique en 1947, j’avais 11 ans et demi.

Je n’avais jamais été à l’école, ne sachant ni lire et écrire.

A cette époque, je ne connaissais pas les écoles ORT, mon plus grand regret jusqu’à aujourd’hui.

Je suis entrée à l’âge de 12 ans en 2ème année primaire à l’école professionnelle Ernest Richard à Etterbeek. J’aimais les études. Hélas, les personnes qui m’ont recueillie, étaient absolument contre le fait qu’une femme fasse des études.

Aujourd’hui, suite à la publication de mon histoire, du haut de mes 86 ans, et mon petit savoir, je témoigne dans les écoles en Belgique et en France.

Je pense faire de mon mieux en tant que « passeur de mémoire ».

Je trouve que l’ORT fait pour la jeunesse des actions formidables, les élèves ont une chance incroyable de pouvoir étudier et participer à tous ces magnifiques événements qui leur permettent ‘in fine’ de travailler après les études. Et donc de devenir indépendants.